Formation

La formation des futurs enseignants

L'éducation à la sexualité fait partie des apprentissages fondamentaux
L'éducation à la sexualité fait partie des apprentissages fondamentaux

Acteur de terrain  sur l'éducation à la sexualité, le Planning est présent comme interlocuteur privilégié pour la formation des futurs enseignants...

La rentrée 2012/2013 sera placée sous le signe du Planning.
L'éducation à la sexualité est une composante de la construction de la personne et de l'éducation du citoyen. À l'école, au collège et au lycée, elle vise à permettre aux élèves d'adopter des attitudes de responsabilité individuelle et sociale.

Qu'est ce que l'éducation à la sexualité ?

L' École a, dans le cadre de sa mission éducative, une responsabilité propre vis à vis de la santé des élèves et de la préparation à leur future vie d'adulte. Son action est complémentaire du rôle premier joué par les familles dans la construction individuelle et sociale des enfants et des adolescents, dans l'apprentissage du "vivre ensemble".

L'éducation à la sexualité y contribue de manière spécifique, en lien avec les enseignements. Elle est une démarche éducative qui répond à la fois :

  • à des questions de santé publique : grossesses précoces non désirées, infections sexuellement transmissibles, dont le VIH /sida 
  • à des problématiques concernant les relations entre garçons et filles, les violences sexuelles, la pornographie ou encore la lutte contre les préjugés sexistes ou homophobes.

L'éducation à la sexualité à l'École est un apprentissage de l'altérité, des règles sociales, des lois et des valeurs communes.

Objectifs

L'estime de soi, le respect de l'autre, l'acceptation des différences, la compréhension et le respect de la loi, la responsabilité individuelle et collective, constituent des objectifs essentiels de cette démarche éducative.

Elle vise à :

  • apporter aux élèves des informations objectives et des connaissances scientifiques ;
  • permettre une meilleure perception des risques - grossesses précoces, infections sexuellement transmissibles, sida - et favoriser des comportements de prévention ;
  •  informer sur les ressources d'information, d'aide et de soutien dans et à l'extérieur de l'établissement.

mais aussi à :

  • faire connaître aux élèves les dimensions relationnelle, juridique, sociale et éthique de la sexualité ;
  • accompagner leur réflexion sur le respect mutuel, le rapport à l'autre, les règles de vie en commun, le sens et le respect de la loi ;
  • développer l'exercice de l'esprit critique, notamment par l'analyse des modèles et des rôles sociaux véhiculés par les médias.

Quel rôle des équipes pédagogiques ?

La mise en place institutionnelle de la mixité scolaire (1976) n’a pas suffi à garantir la construction d’une véritable égalité des filles et des garçons.

Les professeur-e-s et les équipes d'encadrement qui travaillent au quotidien avec les élèves, peuvent être des personnes ressources privilégié-e-s pour aborder ces questions et intégrer la question de l'égalité femme-homme dans leur projet éducatif, en classe, quelle que soit leur discipline et dans l'établissement autour d'un projet global.

Sur ces sujets, voir sur le site de l'éducation nationale : Genre et pratiques scolaires : comment éduquer à l'égalité?