Conférence à la Sorbonne sur le féminicide mardi 16 avril à 19h30

Etre tuée parce qu'on est une femme. Humans for Women et le pôle Droit des femmes de la Clinique juridique de Paris proposent mardi 16 avril une conférence sur ce thème. 

16/04/2019
Conférence à la Sorbonne sur le féminicide mardi 16 avril à 19h30

Le féminicide désigne le meurtre de femmes ou de jeunes filles en raison de leur genre. Phénomène global conceptualisé par Diana Russel et Jill Radfort dans les années 1990, le terme traduit une réalité tangible : partout dans le monde, on peut mourir parce qu’on est une femme.


En France, depuis le début de l’année, 43 femmes ont été assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint. Ailleurs dans le monde, des femmes sont tuées “pour l’honneur” – l’OMS en dénombre au moins 5000 par année, d’autres pour des raisons liées à la dot – 25 000 chaque année – ou simplement parce qu’elles constituent une cible privilégiée de la violence.

Aujourd’hui, le terme de féminicide a fait son entrée dans le jargon des organisations internationales, notamment l’ONU, et a donné lieu à des réponses juridiques en Amérique Latine, en Espagne et en Italie. En France, bien que le féminicide soit apparu dans le Petit Robert, il ne fait l’objet d’aucune reconnaissance juridique. Pourtant, le phénomène ne s’essouffle pas, et les cas de féminicides reviennent avec une “régularité glaçante” selon les termes de Marlène Schiappa

 
Quelle est la spécificité du féminicide ? Quelles en sont les causes ? Quel motif national ou mondial pousse à tuer une femme parce qu’elle est femme ? Comment y répondre et comment lutter contre, en droit, et au sein de la société ? Le féminicide doit-il constituer une catégorie juridique autonome ?


Pour répondre à ces questions, nous recevons des intervenantes de grande qualité qui apporteront, chacune à leur manière, un éclairage sur le sujet :


- Jules Falquet, sociologue, enseignante-chercheuse à l’université Paris-Diderot, auteure du livre Pax neoliberalia : perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence ;
Vous pouvez trouvez plus d'informations sur son travail sur: http://julesfalquet.com/

- Dr Judith Trinquart, médecin légiste et membre de l'association mémoire traumatique et victimologie ;

- Maître Isabelle Steyer, avocate au barreau de Paris spécialisée dans les violences faites aux femmes ; Pour en savoir plus, rendez vous sur: https://www.avocat-steyer.fr/

- Maître Floriane Volt, ancienne avocate et ancienne conseillère chargée des Droits des Femmes au Secrétariat d'Etat chargé de l' égalité entre les femmes et les hommes, aujourd'hui membre de la Fondation des Femmes

Cet événement est gratuit et ouvert à toutes et à tous sous réserve d'inscription (et de places disponibles). https://www.weezevent.com/le-feminicide

16 AVRIL 2019, 19H30 - 21H30
Centre Panthéon de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - AMPHI II A